Bookmarklets | MOVABLE TYPE Clark définit les différents type d'acitivtés (autonome, participative et jointe). On peut considérer la coordination spatiale comme un subset des joint activities. Dans ce cas, il serait intéressant d'étudier comment elle se réalise, quelles "coordination keys" sont employées pour reparer les erreurs... (en analysant donc les speech acts par exemple). Un autre aspect sous-jacent, serait d'étudier quels outils (awareness tools : localisation, direction, présence notamment) permettent de supporter cela, et de réparer les erreurs de manière préventive. Par exemple recevoir le contexte avec le message dans le cadre d'une tâche ou ce contexte (la localisation par exemple) ferait sens (dans un hopital ou il y a un matching entre lieu et activité : scanning room/waiting room/salle d'operation...)